TELETHON

Publié le par L'OIE DECHAINEE

4430255224_729480f424.jpgAlors que la grande messe du Telethon balbutiait, un de mes amis journaliste titrait le plus irrévérencieusement du monde : 

 

" Téléthon ... Tele  Con ! "

 

Stupéfaction, réprobation dans le landerneau couvert par ce Média.

Bien que cette maxime m'ait  beaucoup amusé je n'adhérais pas complètement à ce coup de gueule, quoique .......!

Chaque année, dés l'annonce de cette quête nationale je zappe les chaînes concernées et me remémore ce titre sulfureux.

Pourtant, à mon corps défendant depuis deux ou trois ans je participe à une marche de nuit dans le brouillard et le froid, convaincu que cet exercice n'a pour seul but  que de nous faire attraper une maladie, orpheline de préférence, cette situation lui imposant l'adoption d'une famille. 

Heureusement la résistance s'organise et durant ce périple, sous le manteau,  à l'image des Templiers assistant les Pèlerins, un groupe d'âmes généreuses nous proposent du vin chaud au rhum, bien que les proportions du mélange mériteraient  l'appellation inverse. Une soupe au fromage roborative complète ce traitement qui m'a permis jusqu'à ce jour de ne point accueillir d'orpheline. 

Donc ! courbé sous les giboulées, ne levant la tête que pour évaluer la distance qui me sépare de la fin du calvaire, je pense .........!

Téléthon : tele con ! .... téléthon : tele con ! .....téléthon : tele con ! .....

Par moment je me fustige devant de telles pensées,  j'essaie  de me motiver  pensant à ces petits enfants malades que l'on nous jettent  en pâture sans vergogne pour délier notre bourse le plus généreusement possible. Je commence à culpabiliser, je n'ai jamais rien donné au téléthon, et si je marche c'est pour faire bonne figure devant mes amis et surtout pour le vin chaud et la soupe au fromage.

Le froid, la fatigue, les kilomètres aidant je commence à envisager d'adopter une attitude plus citoyenne et même de donner deux euros pour augmenter la cagnotte. 

Les templiers sont là ! ils me tendent un gobelet, je hume avec délice l'odeur du nectar, le liquide brûlant me réchauffe la gargamelle, mon esprit se désembue ! tout au fond de mon cerveau, réveillée, une petite voix m'apostrophe :

     -    Mais t'es pas un peu con ? réfléchie deux secondes : les laboratoires, c'est avec ton pognon qu'ils financent leurs recherches, et quant grâce à toi ils trouvent un nouveau médicament susceptible de soigner la maladie que tu as chopé en marchant pour les orphelines, ils te le vendent, font de gros bénéfices. Ils ne partagent pas les gorets, ils se goinfrent  !

Ce n'est pas tout, les télés vendent des espaces publicitaires très chers vu l'audience. Ils ne partagent pas les gorets, ils se goinfrent  ! .

Les artistes, pour l'occasion ne négligent pas leur cachets, qui n'ont rien de thérapeutiques. Ils  ne partagent pas les gorets, ils se goinfrent  ! 

La petite fille malade exhibée pour l'occasion retournera courageusement sur son lit d'hôpital sans imaginer que si les gorets arrêtaient de se goinfrer elle guerirait plus vite.

Je tends la main vers les Templiers de service, ingurgite un deuxième " rhum au vin chaud" et décide de donner tout de même quelque chose pour tous ces malades qui espèrent.

Le journaliste de mes amis s'est trompé, le Téléthon est une bonne chose, mais c'est sans compter avec les gorets qui se goinfrent !

Téléthon c'est bon ! .......Tele con ...?  pas tant que celà.

Commenter cet article

Sylvette 04/12/2010 23:56


Du vin chaud au rhum !!!???!