La journée de la Femme

Publié le

- Bonjour Mm. l'Oie, vous êtes en retard , je me suis permis de répondre au téléphone, c'était la Société Protectrice des animaux, ils souhaitaient obtenir un rendez-vous au sujet de l'article que vous avez fait paraître dans la presse concernant l'animation commerciale que vous organisez dans la ville. Je leurs ais dit de venir ce matin, ils ne devraient pas tarder.
En effet, quelques minutes plus tard, Mesdames Duchien, et Lechatbotté pénètrent dans mon bureau, l'air profondément courroucé.
- Nous venons de lire la presse, le programme que vous indiquez est indigne d'une société civilisée!
- Je ne comprend pas bien votre colère, veuillez préciser votre pensée.
- Ah, parce que il faut vous préciser,  : tir à l'arc sur cible vivante, croyez vous que ce soit un spectacle, nous sommes décidées à porter l'affaire devant les tribunaux si vous persistez à maintenir ce programme! 
- Vous me rassurez, ne vous faites plus de soucis, il n'a jamais été question de tirer à l'arc sur des animaux, Mr. Ramirez est un saltimbanque Mexicain, et c'est sa femme qui lui sert de cible.
- Dieu soit loué, il tire sur sa femme, veuillez nous excuser nous avions cru un instant .... on voit tellement de choses horribles de nos jours.
Rassurées mes deux interlocutrices me quittent avec moultes remerciements pour l'entrée gratuite que je leur ai offerte ( Anecdote absolument véridique)
 A la lecture de cette entrée en matière vous pourrez penser mes petits oisillons que la journée de la femme n'est pas de trop pour ........, pour.......pourquoi au juste la femme mériterait elle une journée rien que pour elle ?
Qui est obligé de faire des ronds de jambes, quant il ne faut pas des ronds tout court pour les séduire ? Ces pauvres hommes !

Qui est obligé de prendre les initiatives dans le secret des alcôves au risque de ne pouvoir terminer voir commencer, la chose, si " Elle " refuse,

Qui conduit la voiture lors des grandes migrations, assumant le stress et la responsabilité de toute la famille pendant que " Elle"  somnole,  

Qui tient la porte du restaurant ouverte au risque de se pincer les doigts pendant que le maître d'hôtel lui fait des ronds de jambes,

Qui les sens toujours en alerte, la prévient de se lever au milieu de la nuit pour consoler le petit, 

Qui finit discrètement son apéro chez les amis parce " qu'elle " ne supporte pas l'alcool, 

Qui lui laisse gentiment le volant en rentrant de chez ces mêmes amis pour " qu'elle" n'oublie pas la conduite,

Qui appuie sur le bouton départ du lave vaisselle au risque de s'électrocuter, 

Qui va déclarer la naissance du petit dernier à la mairie après une nuit blanche, 
Toujours, toujours, ces pauvres hommes ! 
 
Qui passe de longues minutes à entretenir la douceur de ses mains dans l'évier avec Palmolive vaisselle à l'huile d'Argan ! Elles ! 

Qui lestée de deux paniers à provisions monte quatre étages pour entretenir son tonus cardiaque, 

Qui organise des fêtes, frisant les bacchanales, pour l'anniversaire du petit,

Qui laisse éclater sa créativité deux fois par jour dans la cuisine, 

Qui entretien sa mémoire en faisant faire les devoirs aux enfants , 

Elles , Elles, toujours Elles !!

Et maintenant il leur faut une journée rien que pour elles, et pour les hommes l'oubli, l'ingratitude, bientôt le mépris. Aussi je vous encourage, vous les hommes, à vous mettre en grève, non mieux ! inversez les rôles, faites tout ce qu'elle font, et obligez les à faire ce que vous faites. Ah mais, on va voir ce que l'on va voir !





   


Publié dans humour

Commenter cet article